Petit Papa Noël est passé… enfin presque !

Petit article sur un petit événement qui n’a l’air de rien mais qui est très fort symboliquement : l’arrivée des deux colis envoyés par ma Chérie depuis l’Ukraine ! Et oui, dans ces deux gros paquets de déménagement, un peu toute sa vie résumée : des vêtements, des chaussures, des livres… et que sais-je encore ? Et oui, la règle fixée entre nous est que je ne devais absolument pas les ouvrir. Ils squattent donc le salon ces deux gros cartons.

Finalement, il se sera à peu près écoulé 15 jours entre le départ et le moment de son arrivée. Je vous passe le détail du prix : 2 envois d’environ 15 kg chacun depuis un pays éloigné de plus de 2500 km, vous vous doutez que le coût de transport a bien chiffré !

Evidemment au moment de la livraison, je n’étais pas là. Et bien entendu pas de mot du livreur dans la boîte. Second passage le lendemain… et comme je travaille tous le jours (comme la plupart de gens qui ont un boulot en somme), je n’étais encore pas là. Mais le livreur a eu la bonne idée de mettre un petit carton où il est indiqué qu’on peut demander à «Monsieur» Colissimo un nouveau jour pour la livraison. Ouaoww mais c’est génial ! Je vais donc sur le site comme indiqué, tape le code et disons… mmm… je choisis samedi ! Toc, «validation » et… ?? «Impossible» : c’était le 2ème passage en fait et les paquets ont été déposés au bureau de Poste, il va falloir les chercher. Arghhh ! Merci ! Super…

Etant donné la taille et le poids des colis, je ne vais pas pouvoir m’en occuper seul. Surtout qu’Irina ne veut pas : il y aurait des choses fragiles et précieuses là-dedans. Je dois donc demander à un ami, prendre la voiture pour être près du lieu de retrait donc ne pas se garer à Pétaouchnok (c’est pas une ville d’Ukraine lol) bref c’est tout une organisation.

Bon finalement tout se goupille bien, on s’en sort pas trop mal, quelle expédition ! Enfin voilà… ces paquets sont enfin chez moi ! Il faut bien avouer que je redoutais quand même un peu une perte. Ça aurait été réellement dramatique, c’est un peu toute la vie matérielle et certains souvenirs de ma belle Ukrainienne qui se trouvent dedans.

Je dois dire que depuis que ces cartons sont chez moi, psychologiquement, j’ai bien senti le cap de cette nouvelle vie qui se rapproche pour moi, pour nous. Leur présence constitue une forme de concrétisation de notre relation futur dans ma tête. Et cette idée s’inscrit un peu plus chaque fois que je les regarde.

Plus qu’une semaine et tu es là mon Coeur. Une petite semaine encore. Bientôt, tu seras là et tu déballeras tout ce qui est là-dedans. Une sorte de Noël avant l’heure. Et bientôt toute la vie devant nous pour profiter de tout ça… 🙂

Добавить комментарий

Please log in using one of these methods to post your comment:

Логотип WordPress.com

Для комментария используется ваша учётная запись WordPress.com. Выход /  Изменить )

Google photo

Для комментария используется ваша учётная запись Google. Выход /  Изменить )

Фотография Twitter

Для комментария используется ваша учётная запись Twitter. Выход /  Изменить )

Фотография Facebook

Для комментария используется ваша учётная запись Facebook. Выход /  Изменить )

Connecting to %s